Texte à méditer :  Trop tirer rompt la corde   Proverbe

Présentation
DEE Conseil
Métier du Conseil
Définitions Entreprise globale
Webmaster - Infos
Ecrire à MN  Webmaster
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Connexion...
  Membres: 395

Pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 2

Webmaster - Infos
Communication
Formation

 

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Fiches pratiques

Toutes les catégories


Organisation

► Communication

► Informatique

► Réseaux

► Sécurité

English

Audit externe et interne

L'AUDITEUR EXTERTNE et  INTERNE


Lorsque l'on aborde le sujet de l'audit, on a souvent tendance à retrouver les termes d'auditeur interne et d'auditeur externe. Quelles sont donc les différences entre ces deux métiers ? En fait, les compétences requises sont identiques et seules les tâches et l'environnement diffèrent. C'est ce que nous allons voir dans ce texte.

En effet, les fonctions d'auditeurs interne et externe ne demandent pas de compétences spécifiques. A partir d'une formation classique, il est donc tout à fait possible d'opter pour l'un ou l'autre de ces métiers.
Le choix s'opère donc selon le caractère ou les perspectives de carrière de l'individu.


L'auditeur interne

L'auditeur interne travaille au sein d'une entreprise. Celle-ci est souvent un grand groupe car seules ces derniers disposent d'un service d'audit. Au sein de ce service, l'auditeur va mener différentes missions dans les différentes composantes de la société.

Sa mission est de veiller au respect des procédures mises en place par la direction et d'observer la manière dont les employés travaillent. Cela permet d'étudier les méthodes de travail des employés, d'observer leur adaptation aux changements et de veiller au bon respect des différents cadres juridiques afin d'éviter tout problème éventuel.

L'auditeur interne peut se charger des contrôles financiers, organisationnels ou autre. Plus l'entreprise est grande, plus le nombre de ces auditeurs augmente et plus leur degré de spécialisation est fort.

Ex : ayant eu l'occasion de travailler dans un grand groupe bancaire, j'ai vécu un audit et le moins que l'on puisse dire c'est que tout y passe. Les auditeurs vérifient tout, du processus le plus simple à des points de détails très rarement utilisés. Il faut pouvoir justifier chacun de ses faits et gestes.

L'auditeur interne est donc un expert qui doit très bien connaître les métiers sur lesquels il intervient ainsi qu'être fin diplomate pour ne pas froisser les employés qui le perçoivent souvent comme un espion de la direction.

Les principaux problèmes que peut rencontrer l'auditeur sont :

- Un manque de liberté
- Des situations répétitives qui peuvent lasser
- Une image négative auprès des employés

Le plus dur est certainement d'avoir à faire face à la résistance de ses propres collègues. En effet, un auditeur est souvent connu par les employés, qui, au fur et à mesure des années, le connaissent de mieux en mieux et ne le prennent plus autant au sérieux. Il existe toujours ce décalage entre la base du personnel et le siège social d'où vient l'auditeur.

Les deux parties ont souvent tendance à se faire des reproches et l'auditeur, représentant de la direction dans les unités de travail, sert régulièrement de défouloir au personnel qui en profite pour clamer haut et fort la stupidité de telle ou telle méthode de travail. Il faut avoir le caractère nécessaire pour mener ce type de mission.

Et pourtant, l'auditeur interne de fait que remplir une mission qu'on lui impose. En effet, les décisions ne viennent de lui puisqu'il ne fait que retranscrire ce qu'il voit. C'est en fait un canal de communication. Il prend une photographie, à un instant donné d'une unité de travail et fait remonter l'information.

Cette information est analysée, comparée et peu donner lieu à des modifications des différents procédés de travail.

Si cette présentation insiste sur le côté difficile du métier d'auditeur interne, il faut également préciser que les contreparties peuvent être très avantageuses. L'auditeur interne, au cours de ses missions, apprend énormément sur l'entreprise, sur les personnes qui y travaillent et sur l'impact de stratégies et de modifications sur le personnel. Ce double lien entre la base et la direction fait de lui un candidat potentiel pour un poste de stratège ou de cadre dirigeant.
On remarque en effet que les auditeurs internes progressent rapidement dans la hiérarchie de leur entreprise car leur expertise sont reconnue et appréciée.
Devenir auditeur interne peut être un bon moyen d'atteindre la direction de l'entreprise très rapidement.


L'auditeur externe

L'auditeur externe exerce les mêmes tâches que l'auditeur interne, à ceci près qu'il ne travaille pas à l'intérieur de sa structure mais pour d'autres structures. Il est donc amené à se déplacer dans les entreprises pour y vérifier le respect des différentes procédures.

On perçoit tout de suite les avantages de ce métier :
- Absence de conflit avec ses collègues
- Acquisition d'expériences diverses et enrichissantes
- Création d'un tissu de relation

Ce métier est beaucoup plus diversifié que le précédant car, pour chaque mission, il est nécessaire de se remettre en cause et de découvrir de nouveaux environnements avec leurs spécificités propres.
L'auditeur externe devient donc un véritable expert capable de raisonner très rapidement et surtout doté de véritables capacités d'adaptation.

Ce métier n'est cependant pas pour les personnes qui ont besoin d'un sentiment d'appartenance à une structure. En effet, dans ce cas, à chaque mission, on a l'impression de changer d'entreprise et de devoir faire l'effort de se réintégrer dans une organisation. Une excellente capacité de communication est requise pour ce type d'emploi.

Contrairement à l'auditeur interne, les perspectives d'évolution ne se font pas en interne (quoique) mais plutôt en externe. Bien souvent, il arrive que les auditeurs externes soient débauchés par des entreprises clientes. Celles-ci sont satisfaites des prestations de l'auditeur et souhaiteraient l'intégrer à son staff. Cette tendance est souvent à l'avantage de l'auditeur qui gagne au change, soit en termes de responsabilités, soit en terme de rémunération.

Il est difficile de conseiller tel ou tel métier dans l'audit. Chacun possède des avantages comme des inconvénients et cela dépend en fait plus du caractère du candidat. Celui qui recherche une certaine sécurité et stabilité peut opter pour l'audit interne tandis que ceux qui souhaitent accroître leurs compétences en multipliant les expériences opteront pour l'audit externe. De toute façon, dans ce secteur, il n'existe pas de mauvais choix.


Date de création : 08/08/2005 @ 11:34
Dernière modification : 08/02/2011 @ 09:12
Catégorie : Définitions
Page lue 1605 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


DEE-Services - © 2004


  © 2004-2014 -

Page chargée en 0.2 seconde